Extension de maison : Démarches, réglementation, on vous dit tout !

Extension de maison : Démarches, réglementation, on vous dit tout !

Vous vous sentez peut-être à l’étroit chez vous, mais une chose est sûre, vous adorez votre maison. Vous vous y êtes peut-être mariés, vos enfants y ont peut-être fait leurs premiers pas… Bref, si vous ne souhaitez pas déménager, il va falloir pousser les murs. Ça tombe bien, dans cet article, nous allons parler d’extensions de maison. Nous allons voir ensemble comment et pourquoi faire une extension de maison.

Pourquoi agrandir sa maison ?

Il existe de nombreuses raisons d’agrandir votre maison. Vous avez peut-être besoin de plus d’espace pour votre famille qui s’agrandit, vous souhaitez peut-être créer un bureau à votre domicile pour pouvoir travailler depuis chez vous. Vous cherchez peut-être à créer un endroit pour recevoir vos convives ou même construire une salle de jeux pour que vos enfants puissent s’amuser. Quelle qu’en soit la raison, agrandir votre maison peut être un excellent moyen d’améliorer votre qualité de vie, sans pour autant devoir déménager.

Quelle démarche pour faire une extension de maison ?

Si vous voulez faire une extension de maison, il y a de nombreuses étapes à franchir avant de pouvoir commencer la construction. 

La première étape consiste à déterminer si les codes de la construction autorisent les extensions dans votre région. Il vous faudra bien comprendre les lois et règlements spécifiques des différentes zones. Cette étape peut prendre du temps et parfois, il vous en faudra beaucoup pour maitriser toutes les subtilités de certains secteurs.

L’étape suivante consiste à déterminer le type d’extension que vous recherchez : une nouvelle pièce, un espace supplémentaire à l’arrière de votre maison, une véranda…

La troisième étape consiste à déterminer l’espace nécessaire à la nouvelle structure ; cela vous aidera à déterminer l’emplacement et la taille de la construction. Il y a d’autres facteurs à prendre en compte, comme la présence de nappes phréatiques, la présence éventuelle d’installation existante (systèmes d’égouts, lignes électriques, conduites de gaz naturel, conduites d’eau…

Une fois tous ces détails réglés, vous pouvez contacter votre mairie afin de lui soumettre un dossier complet de votre projet contenant : des plans, des mises en situation, une liste des matériaux employés, une liste des études techniques réalisées…

Extension de maison : quelles sont les démarches ?

En fonction de l’ampleur des travaux engagés, il faudra ou non faire une demande de permis de construire.

Comment agrandir une maison sans permis de construire ?

En France, il est possible d’augmenter significativement la surface habitable de sa maison sans permis de construire. En effet, tant que le chantier ne dépasse pas 40 m², le propriétaire n’est pas tenu de demander une autorisation administrative. En d’autres termes, il n’est pas nécessaire d’obtenir un permis pour réaliser une extension de votre habitation inférieure à 40m².

Démarches nécessaires sans réaliser un permis de construire

Dans cette circonstance, le simple envoi d’un double de la notification du chantier à la mairie suffit. Les services peuvent valider le projet ou formuler les observations qu’ils souhaitent dans un délai d’un mois, ce délai étant purgé, sans réponse de la part de votre mairie, les travaux sont considérés comme validés.

Autre cas pour réaliser une extension de maison, sans permis de construire

Les conditions remplies pour être exemptés d’une demande de permis de construire :

  • Les travaux doivent être effectués sur une structure existante,
  • Le bien doit être situé en zone urbaine et entrer dans le champ d’application d’un plan local d’urbanisme (PLU) ou d’un document d’urbanisme similaire. Il faut s’adresser à la mairie pour obtenir ces plans. Dans le cas contraire, la dispense de permis de construire est réduite à 20 m2
  • Une extension de 30 mètres carrés à une maison de 130 mètres carrés sans porter la surface totale de la propriété à plus de 150 mètres carrés n’est pas autorisée. Dans le cas contraire, par exemple, une maison de 130 mètres carrés avec une extension de 30 mètres carrés, il faut obtenir les services d’un architecte et obtenir un permis de construire.

Quand faut-il demander un permis de construire ?

Selon la loi, tous les travaux de construction qui modifient l’aspect extérieur d’un bâtiment ou qui l’agrandissent de plus de 20% de sa surface initiale, doivent être notifiés et autorisés par l’autorité locale. Dans la plupart des cas, cette autorisation sera accordée par le service de construction de la municipalité. Toutefois, certaines municipalités ont délégué ce pouvoir à des commissions distinctes ou dans certains cas, le corps des architectes des Bâtiments de France (ABF) dans les zones résidentielles classées aux monuments historiques.

Quels sont les documents à fournir pour obtenir un permis de construire ?

  • Plans de situation du terrain,
  • plans de masse des constructions à édifier ou à modifier, 
  • plans en coupe du terrain et de la construction, 
  • notices décrivant le terrain et le projet, 
  • plans des façades et des toitures, 
  • documents graphiques permettant d’apprécier l’insertion du projet de construction dans son environnement, 
  • photographies permettant de situer le terrain dans l’environnement proche,
  • photographies permettant de situer le terrain dans le paysage lointain, 
  • exemplaires des plans en coupes, de situations et de masses sont joints à chaque dossier de demande.

Qui peut vous aider à constituer un permis de construire ?

Réaliser un permis de construire dans les règles de l’art pour l’extension de votre maison est compliqué et extrêmement chronophage. Même si en théorie, vous avez la possibilité de réaliser cette tâche vous même, il est fortement conseillé de déléguer cette tâche à un professionnel du bâtiment, qui vous accompagnera et vous fera gagner un temps précieux pour obtenir ce précieux sésame. Le processus d’obtention d’un permis de construire peut être déroutant, il est donc utile d’avoir un professionnel expérimenté à vos côtés qui pourra vous accompagner et s’assurer que tout se passe bien du début à la fin.

Quel est le coût d'un permis de construire ?

Un permis de construire n’est pas payant, mais il nécessite le paiement de taxes d’aménagement. Cette taxe est calculée en multipliant la surface taxable de la construction par la valeur au m² et le taux en vigueur dans le secteur où se situe le projet. N’oubliez pas non plus que tout nouvel espace doit être notifié à votre centre des impôts 90 jours avant sa réalisation. 

Nous avons constaté qu’en moyenne le coût pour un dossier de permis de construire et son dépôt en mairie, réalisé par un professionnel est d’environ 50 € HT/m² et coûte un minimum de 1 000€ pour un projet d’extension de maison. Il est important de noter que si la surface thermiquement active de votre construction est supérieure à 50 m2, vous devez faire appel à un bureau d’étude thermique pour vérifier que votre projet respecte les normes thermiques en vigueur. Le coût d’une telle étude est compris entre 50 et 750 euros TTC.

Quelle différence y a-t-il entre une extension et une véranda ?

La principale différence entre une extension et une véranda est qu’une extension est généralement réalisée sur un des côtés d’une maison, tandis qu’une véranda est une structure distincte souvent fixée à l’avant ou à l’arrière d’une maison.

Comment réaliser une extension de maison à moindre coût ?

Lors de l’agrandissement d’une maison, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte afin de maitriser les coûts de construction. Le bois est une matière première relativement bon marché par rapport aux autres ressources et les constructions en bois sont souvent beaucoup moins chères que les constructions traditionnelles en béton. 

De plus, le bois apporte de nombreux autres avantages. C’est un bon isolant, le bois est un matériel respectueux de l’environnement, c’est également un des matériaux de construction les plus durables. En France, il y a des scieries à peu près dans toutes les régions, vous en trouverez à coup sûre une pas trop loin du lieu de votre habitation. Trouver une scierie non loin de chez vous, vous garantira plusieurs aspects non négligeables :

  • Vous trouverez un interlocuteur de proximité, pouvant vous conseiller sur le choix de professionnels qualifiés autour de vous pour réaliser vos travaux.
  • Vous maitriserez les frais de transport .

En choisissant un acteur local, vous ferez aussi un beau geste à la fois pour l’économie locale, votre portefeuille et la planète !

Conclusion :

La construction d’une extension de maison peut être une tâche intimidante, mais elle ne doit pas nécessairement être coûteuse. Il existe de nombreuses façons de réduire les coûts de construction, notamment en utilisant le bois comme matériau de construction. Pour finir, ayez à l’esprit qu’en fonction de la surface de l’extension de votre maison, l’obtention d’un permis de construire peut être nécessaire à la concrétisation de votre projet.

One thought on “Extension de maison : Démarches, réglementation, on vous dit tout !

Répondre à Margot Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *